fbpx

Le Maroc reste le premier pays producteur de cannabis dans le monde

Le Maroc reste le premier pays producteur de cannabis dans le monde.

Le Maroc est une fois de plus le premier pays producteur de cannabis dans le monde. Le deuxième pays producteur dans le monde est l’Afghanistan. Ces deux pays sont les premiers fournisseurs de résines sur le marché. Le gouvernement marocain souhaite éradiquer cette production qui ronge l’économie du Royaume. Mais malgré de nombreuses tentatives, les résultats ne sont pas concluants. De plus, le Maroc semble avoir ralenti sa démarche anti-drogue. 

Selon le dernier rapport de l’Office des Nations-Unies contra la Drogue et le Crime(ONUDC), le Maroc a produit 700.000 tonnes de cannabis en 2013. Le Maroc devient par conséquent le premier producteur et exportateur mondial de cannabis. « L’Europe, l’Afrique du Nord, ainsi que le Proche et le Moyen-Orient demeurent les principaux marchés de la résine de cannabis, toujours produite en majeure partie au Maroc et en Afghanistan ». Plus de 47.196 hectares de terres sont dédiés à la culture du cannabis.

Le cannabis produit par le Maroc est principalement exporté en Europe principalement via le détroit de Gibraltar avant d’inonder les marchés européens (Allemagne, France, Italie et Royaume-Uni). Les réseaux de contrebandes alimentés par des mafias profitent du faible coût de la marchandise pour l’exporter. Le Rif est la principale zone de culture de cannabis.

Malgré de nombreuses tentatives d’éradication de la culture du cannabis du sol marocain. Les résultats ne sont pas satisfaisants. Des actions conjointes avec l’ONU, le FMI ont été lancées. Mais un débat sur la légalisation du cannabis au Maroc s’installe. Il a suscité de vifs débats au Maroc, avec par exemple une proposition de loi de l’Istiqlal, en décembre 2013, qui suivait cette démarche.

L’ONUDC évalue le nombre de consommateurs au niveau mondial à 183 millions, soit 3,8% de la population globale. La consommation mondiale de cannabis est restée relativement stable ces dernières années. Une proportion qui n’a pas évolué depuis 1998 et ce « malgrè les changements majeurs qui sont apparus dans certaines régions ». La culture du cannabis reste la plus répandue des cultures de plantes servant à produire des drogues dans le monde.

(Visited 86 times, 1 visits today)

Articles Simulaires

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Partages
Partagez22
Tweetez
Partagez
Enregistrer